Mobilité bancaire : Retour de bâton


Changement de compte bancaire

La loi sur la mobilité bancaire entrée en vigueur tout récemment vient juste de commencer à faire des ravages. Si elle a été perçue comme une bonne nouvelle auprès des usagers de banques, elle paraît malheureusement comme une situation difficile pour les établissements bancaires. Peut –on à cet effet dire mobilité bancaire : retour de bâton ?

Mobilité bancaire : engouement manifeste des consommateurs

Quand on vous dit mobilité bancaire : retour de bâton, êtes-vous de cet avis ? La nouvelle réforme relative à la mobilité n’a pas encore fini de faire parler d’elle, même plus d’un mois après son application effective. Elle ne cesse de susciter l’inquiétude dans la tête des professionnels d’établissements bancaires, car les clients expriment maintenant leur insatisfaction après plusieurs années de collaboration. Peut-on affirmer, mobilité bancaire : retour de bâton ? En effet, grâce à la loi Macron, la mobilité bancaire devient plus facile et opérationnel dans les meilleurs délais, mais en même temps, les clients montrent leur vrai visage et les banques quant à elle, découvrent ceux qui sont et resteront leur meilleurs alliés/clients. La mise en application de cette loi a des effets considérables sur les établissements bancaires, d’où l’assertion mobilité bancaire : retour de bâton.

Quand tous les clients veulent aller vers une autre banque

Mobilité bancaire : retour de bâton ? En acceptant de se conformer aux mesures prévues par la loi sur la mobilité bancaire, les banques n’avaient pas prévu que leurs clients les exposeraient ou les lâcheraient aussi vite et pour si peu, en se dirigeant vers d’autres banques. Pourquoi associer à mobilité bancaire : retour de bâton ? Eh bien, des statistiques provenant d’une étude révèlent que dans 28% des cas, les Français sont clients d’une banque par affiliation, car ils préfèrent marcher sur les traces de leurs parents. Ce qui veut dire qu’ils restent clients de la même banque presque toute leur vie, soit au moins plus d’une vingtaine d’années, mais cela ne pas pour autant dire qu’ils y trouvent entière satisfaction. Mobilité bancaire : retour de bâton, on constate que les consommateurs se plaignent tout le temps de la qualité et de la cherté des services proposés par leur banque, pourtant ils y restent par dépit et s’abstiennent de les conseiller à d’autres. Depuis la nouvelle réforme, ils sont ravis de domicilier leur compte bancaire ailleurs et dynamisent la concurrence.

fr ch lu ca